< >

Allées et venues

  Allées et venues Irlandaises interroge notre rapport aux paysages touristiques et plus particulièrement au selfie, véhiculé ces dernières années via Internet et les réseaux sociaux. De plus en plus, le touriste recherche la photographie « clichée » de ses vacances. Le selfie devenant alors la consécration : « J’y étais ». Ayant déjà une idée toute faite du paysage irlandais, le touriste est en quête de cette image idéalisée. Il ne prend donc pas le temps de contempler le paysage. Si l'on retire l'élément principal du paysage touristique, le lieu n'est plus reconnaissable. En masquant ce dernier par une silhouette, Allées et venues Irlandaises met ainsi en valeur le paysage autours de l'élément touristique. Cette silhouette devient alors comme une ombre inversée du spectateur et le force ainsi à regarder ce qui ne prend habituellement pas le temps d’observer.
  En Irlande, de nombreux sites internet et de compagnies de Bus Tour proposent de visiter le Top 10 des plus beaux lieux, ces lieux se retrouvent dans les 10 photos de la série : Howth, Brú na Bóinne, La chaussée des géants, Carrick-a-Rede- Bridge, le château de Dunluce, la cascade de Glencar, L'abbaye de Kylemore, le Dolmen de Poulnabrone, les falaises de Moher, Glendalough.